8 oct. 2010

Longtemps...

Longtemps, j'ai cru aux potinages, aussi je ne manquais que rarement une page people pour me gaver d'histoire sur nos vedettes.
Mais, bien entendu, depuis encore plus longtemps, je n'y crois plus. D'ailleurs, je n'ai même plus à faire d'effort pour éviter ce genre de navet: le goût n'y est plus.

Longtemps, j'ai cru qu'on pouvait convaincre les gens d'une idée ou d'un concept, alors que maintenant je préfère croire que s'il existe une interaction, cela se passe ailleurs, dans une sorte d'échange informel. Le blogue peut remplir cette fonction, mais il y a aussi la vie tout court, ce qui est encore plus important qu'un outil informatique.

Longtemps, j'ai pensé fermer ce blogue sans prévenir les quelques internautes qui fréquentent encore ce site, voulant éviter par là l'agonie sans fin d'un blogue (et des derniers messages laconiques de quelques uns). Mais comme je me reprochais à l'avance de laisser en plan quelques fidèles, je me suis résolu à ce dernier billet.

Et ben voilà, cette fois-ci, c'est la bonne. Comme j'en étais arrivé naturellement à un billet la semaine, la fréquence naturelle m'indiquait que le goût n'y était plus.

Bien franchement, je pars le coeur léger, conscient d'avoir fait ce que je voulais faire dans un blogue. Plus rien ne me retient. Forcer la note, tenter de tenir le coup - ce qui serait d'un ridicule -, chercher une nouvelle formule (ah ça, non!), explorer de nouveaux sujets ou de nouvelles avenues? Non.

Si Proust réfléchissait au sens de son oeuvre, la nuit, après avoir fermé ses yeux (Longtemps, je me suis couché de bonne heure...), pour ma part, la page est belle et bien tournée.

Malgré tout, je ne renonce pas à la lecture ni à l'écriture. Encore moins à la photographie. Voilà qui est le plus important, beaucoup plus que l'égo-trip d'un blogue.

Je vous laisse avec les couleurs d'automne. Merci de m'avoir accompagné dans cette aventure, que je ne regrette pas.


Canon Powershot S5 - Parc des chutes Ste-Ursule

.

19 commentaires:

Claudio a dit…

Et comment fait-on pour te saluer sans angoisser à l'idée de déposer un "dernier message laconique" ? ;-)

(ces derniers temps les blogs qui quittent mes favoris sont beaucoup plus nombreux que ceux qui s'y invitent. Fin d'une époque ?)

Amitiés.

Malvina a dit…

Voilà un bel article pour fermer le livre de ce blog.
Bon vent à toi
Amitiés
Malvinaa.spire@

elfine a dit…

Bonjour Trader,

Ma semaine à été difficile et ce matin : c’est l’estocade ?

Non, mais je rêve ?!... c’est une blague ? J’ai envie de le croire.
C’est juste un coup de « ras le bol »… allez Trader, il ne faut pas nous quitter comme ça.

Si le manque d’envie d’écrire quelques billets, parce qu’à leur lecture ils ne sont pas souvent perçus comme on le voudrait et qu’il faut reconnaître que c’est décourageant, juste quelques photos (toujours si bien pensées de votre part), deux trois mots de temps en temps seront suffisants pour savoir que vous êtes toujours là.

Ce serait dommage de laisser vos écrits dormir dans les placards de Google, qui eux, les conserveront égoïstement pour l’éternité. Ils sont à vous, continuez de les bichonner en les transformant en images, juste de temps en temps, nous saurons apprécier.

C’est l’automne qui met du gris à l’âme. Pourtant, vous nous prouvez par cette photo automnale, qu’il y a aussi de la couleur.

Même de loin en loin, nous guetterons vos prochaines présentations.

Yvan a dit…

Le Motel ferme ses portes...
Bonne route et merci
pour tout Trader.
Tu vas me manquer.

hoplite a dit…

bonne route, ami!
à bientôt, ailleurs.

Trader a dit…

Merci à tous ceux qui ont pris la peine de saluer la fin de cette aventure.

Je viens de faire le ménage et il ne reste plus que ce billet pour témoigner de l'existence de ce blogue.

Les fenêtres du motel sont maintenant plaquardées mais il n'est pas à vendre. Il restera sur place comme monument avec les quelques derniers néons qui clignoteront de jour comme de nuit...

J'aime bien les ruines.

Bonne continuation à tous!

;)

Aphrodite a dit…

Bonne route à toi cher Trader !

Didier a dit…

Motel et bouche cousue.
;-)

Anonyme a dit…

Pour ma part, le blog est un journal multi média.
J'y viens de temps en temps y mettre en vrac des lectures, photos et humeur de moment.
il me sert beaucoup pour mes souvenirs de voyage...

Bien aimé le vôtre.
Je suis d'accord avec un commentaire lu plus haut à l'étage;) les blogs ce fut une époque, la il y a Facebook, twitter , des trucs inintéressant pour moi.
J'apprécie de vrais amis, les 5 à 7, les soupers ou l'on change le monde!

Bonne continuité
Bloguement vôtre
Sophie

Trader a dit…

Un petit mot pour dire que si je ferme ce blogue, ce n'est certainement pas pour explorer Facebook ou twitter.

Merci encore à ceux qui sont venus laisser un mot sympathique. C'est apprécié.

;)

D Rimeur a dit…

Je te salue grand épis-taulier
Qu’on ne saurait oublier
C’est avec regret que je te vois plier
Bagage et quitter ton dernier motel
Mais ce n’est pas ton dernier mot-tel
Que je te connais
Car ton esprit vif toujours renaît
Et se transforme
Sans être trop conforme.
Au plaisir!

Dans ce motel, j'ai passé un bon séjour
et je te souhaite le bonjour!

Yvan a dit…

Quel besoin avais-tu
d'effacer tout ce que tu
as écrit ici?

Trader a dit…

@ D Rimeur,

Salut l'ami. Une bonne pause "bloggueste" me sera très salutaire. Je n'ai aucun regret. @+

@ Yvan,

Si tu voyais les statistiques des différents billets accumulés au fil des mois, tu aurais sans doute fait la même chose.

Si un billet tout frais était lu par une masse critique suffisante d'internautes, les archives, en contrepartie, sentaient la poussière.

Voilà.

Éloi a dit…

Salut Trader!

Pris par la rédaction d’un nouveau roman et surtout par une série d’ennuis personnels (ces temps-ci, je me répète : il faut passer par les mauvais moments pour profiter des bons, qui devraient venir éventuellement), je n’ai vu qu’aujourd’hui que tu as mis fin à ton blogue.

Tes texte me plaisaient beaucoup et je me sentais souvent proche de ton point de vue. Te lire va me manquer mais je comprends que tu aies envie de passer à autre chose. Si tu pars d’un cœur léger, alors c’est que tu dois partir.

Je te souhaite un beau chemin (dans la vie, le but est secondaire, l’important est le chemin). Je penserai à toi quand je lirai « La conjuration des imbéciles », qui est dans ma PAL. Et si tu recommences à publier des textes ou des photos, n’oublie pas de me faire signe. (Mon adresse courriel est sur le site de mon roman.)

Ton dernier texte en était encore un bon…

Éloi
Sonate en fou mineur

Trader a dit…

La conjuration des imbéciles est un incontournable. Une véritable joie de le lire, si ce n'est une exultation sans nom. Un livre phare, de toute évidence.

Merci de ton mot sympathique.

S'occuper d'un blogue, c'est bcp plus de boulot qu'on puisse le croire, même si à première vue on pense le contraire.

hoplite a dit…

bon, il vient ce photoblog?

Trader a dit…

Eh ben, dis donc, tu m'en apprends une bonne toi là!

zamomi a dit…

Joyeux Noël Trader et heureuses fêtes de fin d'année !

Et cesse de t'obstiner à rester disparu. Un photoblog s'impose, si si ! A défaut de te lire (et sache que tu manques), nous pourrions voir où et de quelle manière se pose ton regard.
Allez, reviens, romps ton voeu de silence, trouve une forme qui te convient, innove, mais donne un peu de tes nouvelles.

Voilà ce sont mes voeux pour 2011 ;)
A bientôt, porte-toi bien :)

Trader a dit…

Ah, quelle suprise!

Mais toi aussi tu t'es fait rare, ma chère.

Je vais aller voir ton blog.

Bises. ;)